top of page

LA COURTOISIE




« Petite courtoisie, basse vertu, mais marque d’une bien grande... » Saint François de Sales


La courtoisie est la vertu qui nous demande d’adoucir les défauts de notre caractère pour que nous vivions en harmonie les uns avec les autres. La courtoisie est un mot inventé au Moyen-Âge par les chevaliers. Ces rudes guerriers avaient le souci d’être respectueux et prévenants envers les femmes. Contrairement à ce que l’on peut penser, la courtoisie n’est pas une vertu pour les faibles ! Au contraire, elle demande une grande maitrise de soi. Ce n’est pas une vertu démodée ! Au contraire, elle est intemporelle car elle facilite les relations des uns avec les autres et a pour fruit la paix. Pour chacun d’entre nous, la vertu de courtoisie implique la politesse, la prévenance et le savoir-vivre. En France, nous sommes particulièrement fiers de ce savoir-vivre façonné siècle après siècle par des générations. Pourquoi être courtois les uns envers les autres ? Nous sommes tous les créatures et les enfants de Dieu et nous devons nous considérer comme tels. Nous pouvons prendre comme exemple les premiers chrétiens dont les païens disaient : voyez comme ils s’aiment ! La courtoisie est une petite vertu, mais la marque de la charité qui règne dans notre cœur. Nous sommes souvent courtois quand nous sommes invités mais nous oublions de l’être à l’école ou à la maison : nous nous laissons aller dans notre quotidien dans lequel nous nous sentons à l’aise. Pour que les relations familiales, amicales et scolaires soient paisibles et agréables, il est pourtant important d’y travailler. Politesse, sourire, exactitude, respect attention aux plus faibles : la courtoisie s’incarne dans mille moments de la journée. A nous d’en rayonner !




Commentaires


bottom of page